Les plus
visités


France
Espagne
États-Unis
Chine
Italie
Royaume-Uni
Allemagne
Ukraine
Turquie
Mexique
Malaisie
Autriche
Russie
Canada
Hong Kong
Grèce
Pologne
Thaïlande

La cuisine mexicaine
La cuisine mexicaine
Cuisine des 7 familles
Le commander

Guides


Tous les Routard
Tous les Lonely Planet
Tous les Petit Futé


Recherche



Séjours
En promotion


Tunisie
Maroc
Grèce
Turquie
Égypte
Espagne
Canada
Kenya

Les plus
chauds en Janvier


Zimbabwe
Paraguay
Mali
Pérou
Panama
Malaisie
Niger
Nigeria
Ghana
Thaïlande

Les plus
déserts


Géorgie du Sud
Groenland
Spitzberg
Îles Malouines
Îles Pitcairn
Sahara occidental




Chapulines


Les "Chapulines", sont considérées comme un délice par de nombreux Mexicains. Ce sont des criquets du genre Sphenarium. Ils sont collectés seulement à certaines périodes de l'années. Ils sont consciencieusement nettoyés et lavés, puis frits avec du piment, de l'ail cultivé et du jus de citron, pour créer un goût amer-épicé-salé qui est un bon complément à la bière. On ne trouve les "Chapulines" que dans certaines parties du Mexique, l'état et la ville d'Oaxaca étant les plus connus. Ils sont disponibles en plusieurs tailles, petits ou gros sur les étals des marchés pour environ 3 euros le kilo (2007). C'est une coquette somme pour des insectes dévoreurs de récoltes. Il a été prouvé qu'ils ont été utilisés comme aliments depuis plus de 3000 ans. Le goût est unique, mais pas spécialement étrange. Ils peuvent être mangés individuellement sous le nom de botana (en en-cas) ou sous la forme d'un remplissage, par exemple dans la "tlayuda" qui est fourrée de chapulines. Les chapulines doivent être cuits avant la consommation, comme c'est le cas avec beaucoup d'autres criquets. Ils peuvent être porteurs de nématodes qui peuvent infester des hôtes humains. Le mot "chapulín" pour désigner un criquet est spécifique au Mexique et provient du nahuatl. Le mot utilisé en castillan pour "criquet" est saltamontes ou saltón. © Wikipédia
Mexique