Les plus
visités


France
Espagne
États-Unis
Chine
Italie
Royaume-Uni
Allemagne
Ukraine
Turquie
Mexique
Malaisie
Autriche
Russie
Canada
Hong Kong
Grèce
Pologne
Thaïlande

La cuisine française
La cuisine française
Le commander

Guides


Tous les Routard
Tous les Lonely Planet
Tous les Petit Futé


Recherche



Séjours
En promotion


Tunisie
Maroc
Grèce
Turquie
Égypte
Espagne
Canada
Kenya

Les plus
chauds en Janvier


Zimbabwe
Paraguay
Mali
Pérou
Panama
Malaisie
Niger
Nigeria
Ghana
Thaïlande

Les plus
déserts


Géorgie du Sud
Groenland
Spitzberg
Îles Malouines
Îles Pitcairn
Sahara occidental




Zòngzi


Le Zòngzi, est un plat traditionnel chinois semblable aux tamals mésoamericains, une sorte de papillote. Il s'agit de riz gluant (une variété plus collante) souvent fourré, enveloppé dans des feuilles de bambou, et cuit à la vapeur ou à l'eau. Différents ingrédients peuvent être utilisés isolés ou combinés. Pour les farces salées, on emploie le plus souvent: viande de porc, jaune d''uf de cane salé, arachides, champignons noirs, petites crevettes séchées, lamelles de navet séché, échalote. Les farces sucrées sont presque toujours à base de pâte de haricot rouge. Certains, non fourrés, sont faits avec un riz gluant spécial qui, cuit longtemps, donne une pâte un peu translucide dans laquelle les grains de riz ont « fondu ». Appelés « zongzis cristallins », ils sont consommés froids ou légèrement glacés, trempés dans du sucre en poudre, du sirop ou du miel. Les Chinois d'Asie du Sud-Est utilisent parfois des feuilles de bananier. Le zongzi perd alors sa forme typique due à son emballage traditionnel, les feuilles de bambou (les deux extrémités se terminent chacune par une arête, ces deux arêtes sont perpendiculaires l'une à l'autre). Le zongzi classique est un « snack » populaire, aisément transportable et tenant bien au corps, que l'on peut emporter dans ses déplacements (voyages, excursions etc.). © Wikipédia
Malaisie