Les plus
visités


France
Espagne
États-Unis
Chine
Italie
Royaume-Uni
Allemagne
Ukraine
Turquie
Mexique
Malaisie
Autriche
Russie
Canada
Hong Kong
Grèce
Pologne
Thaïlande

La cuisine indienne
La cuisine indienne
Le commander

Guides


Tous les Routard
Tous les Lonely Planet
Tous les Petit Futé


Recherche



Séjours
En promotion


Tunisie
Maroc
Grèce
Turquie
Égypte
Espagne
Canada
Kenya

Les plus
chauds en Janvier


Zimbabwe
Paraguay
Mali
Pérou
Panama
Malaisie
Niger
Nigeria
Ghana
Thaïlande

Les plus
déserts


Géorgie du Sud
Groenland
Spitzberg
Îles Malouines
Îles Pitcairn
Sahara occidental




Weißwurstäquator


Le Weisswurstäquator ' littéralement : « équateur de la saucisse blanche » ' est une expression utilisée en Allemagne pour désigner la frontière culturelle entre le Sud (principalement la Bavière) et le centre et Nord du pays. Il existe également, au sein même de la Bavière, sur un mode comprable à celui du arfois, cette frontière imaginaire est aussi dessinée entre une zone de 100 kilomètres de rayon autour de Munich et le reste du pays. On parle alors de Münchner Weißwurst, la « saucisse munichoise » qui était créée dans cette ville. Ce terme humoristique fait référence à la consommation de ce type de saucisse dans le sud du pays, une spécialité culinaire qui est souvent dénigrée dans le nord du pays. Le Weisswurstäquator est plus ou moins parallèle d'une autre frontière linguiistique, située à une bonne centaine de kilomètres plus au Nord, la ligne de Benrath, censée marquer la séparation entre les dialectes du bas-allemand, au Nord, et les dialectes du moyen-allemand, au « centre » de l'Allemagne. © Wikipédia
Allemagne