Les plus
visités


France
Espagne
États-Unis
Chine
Italie
Royaume-Uni
Allemagne
Ukraine
Turquie
Mexique
Malaisie
Autriche
Russie
Canada
Hong Kong
Grèce
Pologne
Thaïlande
Macao
Portugal
Arabie saoudite
Pays-Bas
Égypte
Croatie
Afrique du Sud
Hongrie
Suisse
Japon
Irlande
Singapour
Maroc
Émirats arabes unis
Belgique
Tunisie
République tchèque


Guides


Tous les Routard
Tous les Lonely Planet
Tous les Petit Futé


Recherche



Séjours
En promotion


Tunisie
Maroc
Grèce
Turquie
Égypte
Espagne
Canada
Kenya

Les plus
chauds en Janvier


Zimbabwe
Paraguay
Mali
Pérou
Panama
Malaisie
Niger
Nigeria
Ghana
Thaïlande

Les plus
déserts


Géorgie du Sud
Groenland
Spitzberg
Îles Malouines
Îles Pitcairn
Sahara occidental




Conseils aux voyageurs qui se rendent en Ukraine




   Ministère français des affaires étrangères   0 0000

Une vague d'épidémie de grippe A(H1N1) a touché l'Ukraine fin octobre 2009. Le virus étant encore présent, y compris à Kiev, les voyageurs sont invités à se faire vacciner avant de s'y rendre ou à suivre les mesures de précaution recommandée en zone épidémique.

Consommation d'alcool et de stupéfiants :  La consommation d'alcool au volant est totalement interdite (taux d'alcoolémie autorisé au volant : 0 g/L).

 La consommation, la détention et le trafic de drogues sont sévèrement réprimés (les peines peuvent aller de 2 à 10 ans d'emprisonnement).

Tuberculose : Des souches résistantes se répandent à partir des zones à risque du sud (Odessa, Mikolaiv, Zaporijjia) et de l'est de l'Ukraine (Donetsk, Kharkiv, Tchernihiv). Le BCG n'est plus une vaccination obligatoire en France, mais il est fortement recommandé d'être à jour de cette vaccination.

Sida : La pandémie de Sida en Ukraine est la plus sévère en Europe et ne fait que progresser non seulement dans les groupes à risque, mais dans l'ensemble de la population.

Grippe aviaire : Comme indiqué plus haut, la présence de foyers de grippe A/H1N1 pourrait être confirmée dans les jours qui viennent. Même s'il n'a pas été signalé de nouveau foyer de grippe aviaire en Ukraine ces derniers mois, les autorités ukrainiennes restent vigilantes. Les autorités n'excluent pas la possibilité d'un retour saisonnier de la grippe aviaire dans les populations d'oiseaux pendant les périodes de migration. Selon les autorités, qui affirment avoir pris des mesures préventives afin de minimaliser le danger éventuel, les régions à risques sont celles de Kherson, Odessa, Mykolaviv, Zaporizhya et la Crimée. Aucun cas de grippe aviaire chez l'homme n'a été constaté en Ukraine.

Il est toutefois recommandé aux voyageurs souhaitant se rendre dans ce pays de consulter la rubrique "conditions sanitaires" de cette fiche ainsi que l'encart "grippe aviaire" figurant en page d'accueil de ce site.
Diplomatie.gouv.fr
Ukraine